Non classé

Quelles matières de composition choisir pour les lingettes de son bébé ?

 Les lingettes de bébé proposées sur le marché sont fabriquées avec des matières tout aussi variées que les modèles disponibles. On retrouve certains qui sont plus étanches pendant que d’autres sont confortables et peu coûteux. Il est donc crucial d’avoir une idée claire de ces matières avant de se lancer dans l’achat d’une lingette de bébé comme les langes. 

Choisir des feuillets en cellulose ou en tissu polaire

La cellulose ou le tissu polaire sont les meilleurs choix de matière pour des feuillets pour lange de bébé. La première est une matière biodégradable d’origine végétale qui ne comporte aucun danger pour la santé cutanée du bébé. De plus, il est léger et ne cause pas des regards sur l’environnement. La deuxième matière à la particularité d’être réutilisable et détachable. Il s’agit donc d’un choix de feuillet de protection durable. Vous pouvez en apprendre plus sur ces matières sur un site intéressant.

Choisir des couches et inserts en tissu biologique

Les meilleurs couches et inserts pour bébé sont ceux en matière bio. C’est le cas par exemple du coton biologique qui, en plus d’être peu coûteux, sèche rapidement. Elle est cependant un choix peu efficace comparativement les couches en bambou qui disposent d’une capacité d’absorption légendaire. En plus de cet avantage, elle est reconnue pour sa bouseuse et sa résistance aux actions d’un lavage régulier. Ces couches sont cependant contestées en raison des techniques peu conventionnelles utilisées lors de la transformation du bambou en viscose de lange pour bébé. Une autre matière recommandée est le chanvre. Elle a l’avantage d’être écologique, de disposer d’une bonne capacité d’absorption et de limiter les infections bactériennes. Par contre, on ne peut compter sur eux pour bénéficier d’un séchage rapide. 

Choisir des culottes en pull, en polaire ou en laine

Pour les culottes de bébé, le choix est vite orienté vers la matière Polyuréthane, le polaire ou la laine. Les premières sont connues pour leur étanchéité et leur forte présence sur le marché. Les deuxièmes sèchent assez facilement et offrent une aération optimale à la peau. Les troisièmes quant à eux sont écologiques, étanches et douillets.

Elles sont définitivement les meilleures options si ce n’était pas leur faible capacité d’absorption qui joue contre leur réputation.